• Il n'y a pas d'autruches dans les contes de fées
Il n'y a pas d'autruches dans les contes de fées

Il n'y a pas d'autruches dans les contes de fées

Ah, les contes de notre enfance ! On aime les lire, les relire et les lire à nos enfants. Mais si une autruche s'en mêle , quelle pagaille ! Prenez par exemple La Belle au bois dormant. Une belle princessse, des parents aimants, des gens endormis dans tous les coins ! Seulement voilà, vous imaginez un peu le tableau si l'on remplace la princesse par une autruche. Des pieds et un cou décharnés qui dépassent de l'édredon, c'est tout de suite moins romantique... Vous avez compris le principe ? Vous avez bien l'autruche en tête ? Alors, maintenant, imaginez-la telle la petite sirène sur son rocher. De plus, l'autruche a un caractère de cochon, n'est pas une fille facile et a un appétit démesuré. Ce qui complique encore bien des situations. C'est pour tout cela qu'il n'y a jamais d'autruche dans les contes de fées. Né en 1952 à Saint Quentin, Gilles Bachelet passe son enfance dans les Pyrénées. Retour à Paris, puis, après deux années catastrophiques pendant lesquelles il fréquente plus le marché de la rue Mouffetard que le Lycée Henri IV, ses parents le mettent en pension. Il reste sept ans chez les bons pères Oratoriens, à Saint-Lô. En 1971 il rentre à Paris et s'inscrit en Faculté d'arts plastiques tout en préparant le concours de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Il y passera cinq ans. À partir de 1977, il travaille comme illustrateur pour la presse, l'édition et la publicité. Depuis quelques années, Gilles Bachelet enseigne l'illustration et les techniques d'édition à l'Ecole Supérieure d'Art de Cambrai. Il est l'auteur de plusieurs albums au Seuil jeunesse : Mon chat le plus bête du monde, Des nouvelles de mon chat... et bien entendu, Madame le lapin blanc (Pépite de l'album du salon du livre de Montreuil en Voir la suite

  • 1023501902

  • Seuil Jeunesse

  • Seuil'issime

  • Seuil'issime